Mettez fin au mariage forcé ! Protégez les filles les plus vulnérables du monde

Des milliers de filles sont enlevées, converties et mariées de force – une pratique odieuse qu’il faut faire cesser !

Le contexte

Au Pakistan, le mariage d’enfants est illégal. Pourtant, chaque année, plus de 1000 filles y sont enlevées, converties de force et mariées à des hommes musulmans bien plus âgés qu’elles. La plupart des victimes ont entre 12 et 15 ans. Les jeunes filles appartenant à des minorités religieuses sont particulièrement vulnérables – et bien souvent, les forces de l’ordre refusent tout simplement de les aider.

Faire un don

L’histoire de Reeha

C’est ce qui est arrivé à Reeha Saleem, enlevée par un voisin qui lui faisait des avances depuis longtemps. Avec trois complices, ils l’emmènent à un endroit inconnu, menacent de lui jeter de l’acide au visage, et l’obligent à apposer ses empreintes sur une feuille de papier. Le lendemain, elle découvre qu’elle a ainsi renoncé à sa foi, et qu’elle est à présent une femme mariée.

Reeha reste prisonnière de ses agresseurs pendant plus de deux mois. Ils l’enferment, la battent et l’agressent sexuellement. C’est un cauchemar. Puis, un jour, ils oublient de fermer la porte. Reeha s’enfuit et parvient à appeler sa mère.

Bien que rentrée chez elle, Reeha n’est pas tirée d’affaire pour autant: son “mari” et ses complices ne cessent de la menacer, ainsi que sa mère et son petit frère. Reeha n’ose plus sortir de chez elle et est à nouveau enfermée. Plus question d’aller à l’école ni de se construire un avenir.

“Je veux mener une vie normale, comme toutes les filles de mon âge. Je veux poursuivre mes études. Mais ils ont dit qu’ils allaient me tuer si ils me revoyaient un jour”.

Ses proches tentent de porter plainte – en vain : les policiers préfèrent croire qu’elle s’est convertie de son plein gré. Entre les lignes, le message est clair : une chrétienne de moins, ce n’est pas un problème.

Le combat

ADF International s’est saisi du cas et soutient l’avocat de la famille, Maître Sumera Shafique, qui s’efforce de faire annuler le mariage islamique de Reeha. Même si le Pakistan a ratifié les conventions internationales interdisant le mariage d’enfants, l’affaire n’est cependant pas gagnée d’avance: à certains endroits, l’âge minimum pour se marier, fixé par la loi régionale, est inférieur à 18 ans.

Le mariage forcé, allant de pair avec la conversion forcée, met en danger l’intégrité physique et psychique de milliers de jeunes filles. Cette pratique intolérable est une entrave à leur droit fondamental à l’éducation, à la santé, et à la liberté de religion.

Dans les dix années à venir, cent millions de filles risquent d’être victimes d’un mariage forcé.
Allez-vous les aider ?

Gujrat, Pakistan

QUOI

#MettonsFinAuMariageForcé

QUI

Reeha Saleem

Si vous faites un don aujourdh’ui, vous recevrez un cadeau

*Jusqu’à épuisement des stocks.

Pour € 15.00 et plus

Magnet + carte postale

Pour € 50.00 et plus

Carnet de notes + Magnet

Pour € 150.00 et plus

Carnet de notes + sac en toile + Magnet + T-Shirt

Pour € 100.00 et plus

T-Shirt + sac en toile

Si vous préférez faire un don par virement bancaire :

ADF International France

IBAN : FR76 3008 7330 8000 0202 4520 362

BIC : CMCIFRPP