“Proclamez l’Évangile partout et toujours, si nécessaire avec des mots. ”

Ces mots, attribués à Saint François d’Assise, sont cités en général pour expliquer que pour un chrétien, il vaut mieux vivre sa foi en posant des actes concrets, que d’en témoigner par la parole.

Il s’agit cependant là d’une interprétation erronée.

En réalité, Saint François encourage ses frères à ne rien proclamer qui soit contraire aux enseignements de l’Église, et à ne pas oublier de “proclamer par les actes” – donc à veiller à ce que leurs actes coïncident avec leurs paroles. Il ne leur apprend pas à se taire, mais à ne pas créer de contradiction contreproductive entre ces deux manifestations extérieures de la foi.

Il est évident qu’un chrétien qui ne vit pas selon les valeurs qu’il prêche discrédite son message, par son comportement hypocrite. Mais qu’on ne s’y trompe pas : l’appel à annoncer la Bonne Nouvelle est bel et bien essentiel à la vie d’un chrétien.

De bout en bout, la Bible ne fait que pointer dans cette direction. Rien que dans l’Évangile, l’ordre de proclamer apparaît plus de trente fois. Et proclamer devant qui donc? “Toute nation, toute tribu, tout peuple et toute langue.” Pratiquer la foi chrétienne, c’est être chrétien en public. Pas de lampes sous les boisseaux” écrit Lois McLatchie dans Premier. Retrouvez l’article ici.

ADF INTERNATIONAL FRANCE | DOMICILIATION: 115 RUE DE L’ABBE GROULT | 75015 PARIS