L’armée soudanaise, dirigée par le général Abdel Fattah al-Burhan, a renversé violemment le gouvernement de transition et a placé le premier ministre Abdalla Hamdok en résidence surveillée. Survenant après deux années marquées par des réformes importantes en matière de droits de l’homme et de gouvernance démocratique, le coup pourrait à présent déstabiliser le pays. ”Il met particulièrement en péril les progrès historiques réalisés récemment quant à la protection de la liberté de religion et n’annonce rien de bon pour le reste de l’Afrique” écrit Sean Nilson dans Real Clear. Lisez son article ici.

ADF INTERNATIONAL FRANCE | DOMICILIATION: 115 RUE DE L’ABBE GROULT | 75015 PARIS